RANDONNÉE Fini les bobos !

Matthieu BLUM, pharmacien à la Pharmacie du Piton
des Goyaves, à Petite-Île.

Malade ou blessé en randonnée ?

Autant être bien équipé pour continuer avec le groupe ou attendre les secours dans les meilleures conditions. Pour composer votre trousse sanitaire, suivez votre guide pharmacien !

On ne randonne pas dans nos cirques, au sommet du Piton des Neiges (le toit de l’océan Indien, qui culmine à 3 070 m) ou au volcan sans prendre les précautions d’usage. En effet, les quelque 1 000 km de sentiers, dont trois GR, aménagés et gérés par l’Office national des forêts (ONF) sont réputés pour leur dénivelé important et, de fait, pour leur difficulté et leur technicité. De plus, les conditions climatiques peuvent changer rapidement selon l’endroit et l’altitude. C’est d’autant plus vrai l’été, saison cyclonique oblige. « Classiquement, les touropérateurs et les agences n’organisent pas de treks à cette période, car les aléas météo sont trop importants. Mais il est grandement possible de bénéficier de fenêtres météo tout à fait favorables à la randonnée ! », lit-on sur le site du Bureau montagne Réunion trek (bmrtrek.re). Ainsi, quel que soit le parcours envisagé, sur un ou plusieurs jours, mieux vaut partir correctement équipé. Cela passe par une tenue adaptée (des chaussures de marche au couvre-chef), une lunch box bien garnie (à base d’aliments légers,
peu encombrants et offrant un bon apport nutritionnel) et une gourde remplie (il est recommandé a minima 2 l d’eau par personne et par jour). Sans oublier, bien sûr, du matériel de secours en cas de pépin !

POUR PARER TOUTE ÉVENTUALITÉ : LA TROUSSE DE SOINS

Veillez à en vérifier le contenu et les dates de péremption avant le départ. Celle-ci doit contenir au minimum : des ciseaux à bouts ronds, une pince à écharde, des compresses stériles, des pansements de tailles différentes (classiques, prédécoupés et hémostatiques, et à ampoules), un rouleau de sparadrap hypoallergénique, une paire de gants à usage unique, une couverture de survie et un thermomètre.
Votre pharmacien vous conseille « l’achat d’un kit de secours pour avoir tout le nécessaire sous la main si besoin. Il peut être complété par des épingles à nourrice, un tire-pique, des sutures collantes pour les plaies ouvertes, etc. Veillez à en vérifier le contenu avant le départ ».

CONTRE LES COUPS DE SOLEIL : DE LA CRÈME SOLAIRE

Sur l’île l’été, l’indice UV atteint régulièrement des sommets. Pour préserver sa peau et son capital soleil, l’indice de protection solaire (SPF) doit donc être élevé lui aussi (50+).
Votre pharmacien vous conseille « les soins solaires de la gamme Medisun de ACM. Ils offrent une très haute protection et se déclinent pour convenir à toutes les peaux ».

CONTRE LES PLAIES : UN ANTISEPTIQUE

Il en existe en pipettes individuelles, en bouteille ou encore en spray. Laver à l’eau et au savon permet aussi d’éliminer la majorité des germes (penser à bien rincer).
Votre pharmacien vous conseille « la solution à la chlorhexidine en dosettes – pratique – des Laboratoires Gilbert ou Cooper. Pour sécher la peau et accélérer la cicatrisation, il est possible d’utiliser de l’éosine, en spray ou en unidoses aqueuses. Et du sérum physiologique peut servir à nettoyer la zone. Évitez l’alcool, qui pique, car les enfants n’apprécient pas et ça ne désinfecte pas mieux ».

CONTRE LES BLEUS ET LES BOSSES : DU FROID ET DE L’ARNICA

L’arnica, cette plante médicinale aux vertus antiinflammatoires et antidouleurs, et le froid sont parfaits pour soigner une contusion bénigne, un hématome ou une ecchymose. Ils s’appliquent sur la zone touchée immédiatement après le choc.
Votre pharmacien vous conseille « une bombe réfrigérante et n’importe quel gel à l’arnica. Certains aérosols antichocs combinent les deux pour un apaisement instantané ».

CONTRE LES DOULEURS ET LA FIÈVRE : DES ANTALGIQUES

Le paracétamol ou d’autres anti-pyrétiques comme l’aspirine ou l’ibuprofène peuvent être utilisés s’ils ont été préalablement validés par un avis médical.
Votre pharmacien vous conseille « du Doliprane Tabs ou du Dafalgan Tabs ».

CONTRE LE MAL DE VENTRE : UN ANTISPASMODIQUE ET UN ANTIDIARRHÉIQUE

Ballonnements, diarrhées, nausées, crampes… se traitent avec un antispasmodique (contre les spasmes musculaires digestifs et génitourinaires) et un antidiarrhéique ou un antiémétique (contre les vomissements et les nausées).
Votre pharmacien vous conseille « du Spasfon Lyoc contre les spasmes d’origine digestive, du Smectalia contre la diarrhée passagère et du Vogalib contre les nausées et les vomissements ».

CONTRE LES PIQÛRES : UN SOIN APAISANT

Douleurs, brûlures, irritations ou démangeaisons : une piqûre d’insecte peut être très incommodante. Elle se soigne avec une crème, un patch, un gel, un roll-on ou encore des lingettes apaisantes.
Votre pharmacien vous conseille « un gel de type Apaisyl ou Dapis. La prise d’un antihistaminique antiallergique, comme Cétirizine, peut aussi soulager les démangeaisons ».

CONTRE LES CRAMPES : UNE BOISSON HYPERHYDRATANTE

Quelle qu’en soit la cause (manque d’échauffement, déshydratation, carence en minéraux, etc.), une crampe se soulage par des étirements, un massage du muscle (avec un gel ou une crème à base d’arnica, par exemple) et la prise d’une boisson super hydratante.
Votre pharmacien vous conseille « d’enrichir l’eau de la gourde avec une pastille effervescente Hydratis. Grâce à sa forte teneur en sels minéraux, en sodium, en glucose et en oligoéléments, la boisson ainsi obtenue favorise l’absorption de l’eau par l’organisme tout en contribuant à la récupération musculaire. En complément, je recommande la prise d’un comprimé de Sporténine ».

AVANT DE PARTIR

Allez consulter la liste des sentiers praticables sur le site de l’Office national des forêts (ONF) à La Réunion. Pour connaître l’état de la vigilance crues, rendez-vous sur Vigicrues Réunion (vigicures-reunion.re). Et vérifiez les prévisions météorologiques sur le site de Météo France Réunion (meteofrance.re). Celui-ci assure aussi le suivi de l’activité cyclonique à l’instar de l’incontournable Cycloneoi.com.

Vous avez aimé ? Partagez cet article